je serai l'emmerdeur de tous les Français

Publié le par moimeume

Je ne suis plus français. Je ne me reconnais plus en ce pays. Comme aux Etats-Unis, nous avons un pays divisé. Entre le nord et le sud, les vieux et les jeunes, les gens de couleur et les blancs, les progressistes et les réactionnaires.
J’ai honte de voir ce pays, qui est considéré par mes amis étrangers, des belges aux Péruviens en passant par les Espagnols, comme un des plus beaux pays au monde, où il est très agréable de vivre et de travailler, ce pays de culture et d’ouverture, tomber aussi bas.
Ah ça pour donner des leçons et critiquer les Bush, les Italiens et les Autrichiens, on est les premiers. Mais on ne voit même pas ce qu’il se passe chez nous.
La France est un pays de droite. On le sait. Mais c’était surtout un pays de tradition gaulliste, une droite humaine même s’il y aurait beaucoup de choses à dire là-dessus. Le problème aujourd’hui est que la droite est devenue conservatrice et surtout particulièrement réactionnaire. Comment faire croire aux 47% de Français qui ont voté contre Sarko (et sûrement pas pour Royal) que notre nouveau président va tendre la main à de pauvres pseudo gauchistes qui ont encore perdu qui ont l’air satisfaits d’ailleurs.
Le pouvoir appartient depuis longtemps aux grandes puissances financières et médiatiques mais là, on a dépassé une frontière qui nous éloigne de la démocratie.
C’est visible et criant, les Français ont décidé de se priver de liberté, de culture et de politique sociale pendant 5 ans. Et bien qu’ils aillent se faire foutre. Comme toujours, on analysera les méfaits d’une politique oligarchique, qui concentre les pouvoirs dans les mains de quelques personnes, plus tard. Trop tard.
Pour l’instant, Gilbert Montagné, Faudel, Enrico et Mireille Mathieu chantent sur la place de la Concorde. Vive la culture ! Demain un sondage du Figaro montrera que 72 % des Français sont très satisfaits du nouveau président qui ne représente qu’une moitié de pays. Diviser pour mieux régner, et en plus grâce aux votes de citoyens racistes et réfractaires à tout modernisme.
Tous ces jeunes cons Umpistes ne représentent pas plus la jeunesse que certains casseurs des banlieues. Tous ces nostalgiques de l’avant 68 ne font pas plus la France que tous les gauchos déçus par un PS en ruine.
Une autre France existe, j’en suis sûr. Réveillons-nous bordel de queue, même si c’est déjà trop tard. D’autres échéances nous attendent et au lieu de faire du « tout sauf Sarkozy », totalement débile et qui fait le bonheur des Sarkozystes, proposons quelque chose de nouveau. À l’instar de Nicolas, n’ayons pas honte d’être démocrate de gauche ou du centre.
Demain je prends ma carte au Mouvement Démocrate. Je m’avance un peu mais bon, étant donné que le PS est mort…
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ElNino 14/05/2007 19:29

C'était dans l'air depuis quelques jours, mais vos réactions me donnent envie d'écrire mon propre texte sur le sujet. A lire prochainement sur mon blog pour la passation de pouvoir de ce mercredi.

Serge 13/05/2007 19:50

Tout à fait d'accord avec toi, tu résumes pas mal ma pensée. Comme tu le sais, je suis Belge et j'ai bien peur que, alors que l'Amsud vire (doucettement mais quand même) à gauche, l'Europe vire à doite. Quand les services publics et la sécu, qui font vivre un maximum de gens sous le seuil de pauvreté (et non pas des profiteurs comme la droite se plait à les présenter, quelle honte!), seront privatisés, il sera trop tard. Merde à la fin! L'homme est fait pour vivre heureux, pas pour se tuer derrière un bureau à jouer avec des chiffres pendant 10 heures par jour (officiellement c'est 8 heures mais bon, personne ne peut réaliser les objectifs de sa boîte à ce rythme, vu la compression de personnel!). C'est écoeurant! En Belgique, c'est pareil, la gauche vire caviar et les Ecolos n'ont aucun projet à long terme, si ce n'est les taxes (ah là, on va aller loin, c'est sûr!). Et Reynders, leader de droite, grand "ami" de Sarko et ancien président de la SNCB (la SNCF belge) responsable du manque de personnel actuel (20.000 emplois non renouvelés pendant son leadership) et de la fermeture de plein de lignes (remplacées par des bus bien polluants, bravo le développement durable!) n'attend que les clés du pouvoir pour faire crever à petit feu la sécu. La tache d'huile s'étend. Il faut réagir...

steph 11/05/2007 11:45

salutation a toi! Moi le MD ca ne me tente pas, mais bon je crois que tu as raison. Les journalistes eux-memes tiraient une sale gueule le soir du 2eme tour apres le sacre de "Saint Sarko". Pour preuve, le gueule de Chazal en cloture de l'emission des elections presidentielles vers minuit qui affichait un petit sourire narquois envers ces collegues, l'air de dire, "on est pas ds la merde!". Ma soeur journaliste de metier, m'a dit que nbre de ses collegues et amis journalistes pensaient serieusement a quitter le pays afin de pouvoir posseder d'une liberte d'expression totale. Lire aussi les inrocks de ce mois-ci avec une interveiw de Begag tres interessante.
Les programmes des candidats parlaient bcp de la jeunesse parait-il. Je crois qu'elle va leur filer entre les mains. On va tous se casser ailleurs, car la France aujourd'hui vient de fare un bon en arriere de 300 ans.