Voyage à Huaraz - Jour 2 (suite)

Publié le par moimeume

On the road again to Caraz, je me suis vraiment senti au Pérou. Le fait de vivre sur la côte m’avait fait oublier un petit peu que plus de la moitié du Pérou vit dans les mêmes conditions que mon arrière-arrière-arrière-grand-père (Breton de surcroît).
 En traversant les montagnes, nous avons rencontré des gens formidables, toujours le sourire aux lèvres, contents de vous connaître, de parler avec vous, de savoir qui vous êtes.
Une leçon à méditer pour tous ces gens qui ont peur de l’autre et qui dénigrent et insultent tous ceux qui se trouvent en bas de l'échelle sociale. Le racisme ici n'est pas envers les arabes, les noirs ou les plombiers Polonais. Les Péruviens sont racistes entre eux. L'arrogance des gens de la côte fait que ceux-ci insultent constamment leurs frères de la montagne et de la jungle pour leur manque d'éducation et leur mode de vie archaique. Bande de cons...

Personnellement, les photos subséquentes me font voir autre chose. Jugez-en par vous-mêmes:

DSC01137.JPG
Deux des nombreux enfants qui nous saluent sur notre passage


Deux enfants se chamaillant.

DSC01139.JPG
Une jeune mère porte son enfant dans une llycll, ou pañomanos ou sorte de tissu porté en bandouilère que les femmes utilisent pour porter leur bébé ou bien du bois, de la nourriture. bref, multi-usage...


On lave comme on peut, en utilisant l'eau qui coulent le long des ribines (ben content d'utiliser ce mot-ci dans mon blog)

DSC01147.JPG
De retour de l'école. Combien d'heures hora-t-elle marché (joli jeu de mots n'est-ce pas?)


"A trabajar mujer"

DSC01134.JPG
Paysage typique de la Sierra Peruana: une petite maison construite en briques de chaux, entourée de chacras, ces petits lopins de terre cultivables.

DSC01142.JPG
On joue à la poulie? Non, c'est l'unique moyen de passer de l'autre côté de la rivière...


Ben alors, les enfants, on ne joue pas à la Playstation aujourd'hui?

Demain, 3° jour de mon voyage: la visite de Chavin...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Janita 15/08/2007 01:00

Arnaud, aunque no te escriba mucho, me acuerdo de ti...Me gustaría verte, por ejemplo, en esos parajes por los que andas, me muero de envidia!!!! Ayer, ordenando cosillas en casa, volví a leer tu carta enviada a la república de España, jejejeje. Bueno, espero que nos podamos ver pronto, tú vuelves por aquí? Me gustaría cruzar el charco esta primaver si pudiera...te mandaré un mail...esa chica que vemos en las fotos, es tu moza? te encuentro muy bien, me alegro. Yo, de momento ahora en Septiembre me voy a Escocia, con una beca, a hacer una tesina sobre género, etc. (ya ves, la lluvia me persigue, pero no la tristeza y la energía para el cambio) Un beso gigante, un abrazo aún más grande y una pequeña lagrimilla de nostalgia. No te olvido, Arnaud. Janita.

arno 14/08/2007 22:34

ben c'est toi qui me l'apprends... C'est toujours sympa de savoir ca. merci pour le commentaire.

@tom 14/08/2007 22:25

Hello!

Ca fait un moment que je ne m'étais pas connecté, et hop! que vois-je? tu es dans les coups de coeur d'Over-Blog! Bravo!