Voyage à Huaraz - Jour 3

Publié le par moimeume

JOUR 3 – La domination de l’homme par l’homme
Lever tôt et on retrouve Roberto et sa famille dans le bus qui nous mène au site archéologique de Chavín de Huantar.
Si certain rêvait de voir le Huascaran, moi j’aspirais depuis longtemps à visiter le berceau de la culture péruvienne. En fait, j’y pense depuis ma rencontre avec l’un des conservateurs des ruines qui m’avait donné une "conférence privée" le temps d’un petit-déjeuner alors que je vivais à Chachapoyas.
À cette époque, je n’avais jamais entendu parler de la culture Chavín et ce fut pour moi un véritable découverte qui m’a conduit à lire pas mal de bouquins sur le sujet. Mais rien ne vaut une visite sur le site même évidemment. Chose faite donc lors du troisième jour de mon trop court voyage à Huaraz.
Le trajet dure environ 3 heures, le temps de prendre quelques photos sympatoches. Je ne peux malheureusement vous en présenter que deux car je dois scanner les autres. Dans un autre billet certainement.
 DSC01179.JPG
Encore des sommets enneigés

DSC01185.JPG Une faille géologique ayant la forme de la carte du Pérou.

Toujours sur la route vers Chavín nous empruntons un tunnel qui se situe tout de même à 4516 mètres au dnm et à la sortie de celui-ci, ça :
 DSC01186.JPG
 
Encore un Christ planté comme ça, au milieu de rien. Ils sont forts ces mercenaires quand même. Ces missionnaires pardon.

DSC01190.JPG
Au milieu de rien je vous dis.

Bref, on arrive donc au village de Chavín qui porte le même nom que les restes archéologiques. Comme je le disais auparavant, j’avais déjà quelques notions sur le sujets et le hasard a fait que le matin même, alors que je ne pouvais pas dormir, j’ai allumé la télé pour regarder le « canal Historia » et vla ti pa qu’il passait un reportage fort intéressant sur….l’utilisation des hallucinogènes à Chavín !! Marrant non ?
 
En introduction, je peux vous expliquer que la culture Chavín naît environ 1300 ans avant Jean-Christophe, et va faire prévaloir son hégémonie sur tout le Nord du Pérou pendant plus de 1000 ans. (sois pas jaloux Adolf)
À l’entrée du site nous observons la grande place où les peuples venant de la jungle, de Cajamarca (Nord du Pérou) et même jusqu’à Ica se réunissaient pour assister aux cérémonies religieuses qui avaient lieu lors du solstice d’hiver et d’été. 

DSC01196-copie-1.JPG
Le temple Chavín vu de la place où le peuple assistait aux cérémonies

La société Chavin était théocratique avec à sa tête le roi-prêtre qui représentait la caste dominante des prêtres. Celle-ci forma donc le premier État des Andes et fonda son pouvoir sur la religion. Ces rois-prêtres étaient experts en mathématiques, hydrologie, agronomie et astronomie. 

DSC01201.JPG
Un calendrier solaire. En remplissant les trous d'eau, les prêtres pouvaient grâce aux reflets, observer la position du soleil.

Ce savoir leur permit de contrôler le peuple. Lors des cérémonies, les prêtres droguaient des hommes choisis parmi le peuple avec de la san_pedro et les entraînaient dans les longs dédales du temple où vivaient les prêtres. Dans ces labyrinthes obscures, les hommes ne pouvaient qu’écouter le bruit de l’eau qui coulaient dans les nombreux canaux construits de façon à effrayer les pauvres incrédules. 
Ce bruit assourdissant, cet effet acoustique incroyable plus l’effet de la drogue faisaient que ces hommes tombaient en vénération devant le lanzón, un monolithe anthropomorphique de 4,56 m de haut qui représentait le Dieu suprême dans la société Chavin. On y retrouve la représentation des serpents, et du condor qui symbolisaient la dualité de la nature (air - terre) et celle du jaguar (ou du puma) qui lui était l’équilibre entre ces deux éléments. Cette dualité et cette symbolique se retrouvent dans tous les recoins du temple Chavin. On arrête la theorie et on va passer à la pratique.
Maintenant, fermez les yeux (c’est une image !! Évidemment que vous devez continuez à lire) et représentez-vous la scène. Vous avez trop fumé la marijeanne, vous êtes dans le noir complet, mais il y a ce bruit assourdissant qui ressemble au rugissement d’une bête féroce. Plus vous avancez et plus le bruit devient insupportable. Et tout à coup, vous vous retrouvez devant le lanzón qui ouvre grand sa gueule:
 DSC01210-copie-1.JPG
Monolithe en forme de lance.
Sur un blog ca ne fait pas trop peur, mais je pense que dans la réalité ca a du en effrayer plus d'un.

DSC01203-copie-1.JPG Observez l'évolution du travail de la pierre. Primitif au début et Machu-Picchuen (joli adjectif non?) à la fin.

DSC01205-copie-1.JPG
L'entrée du temple où seuls les prêtres avaient accès.

DSC01208-copie-1.JPG
La place ancienne où les premières cérémonies avaient lieu avant qu' avec l'expansion de la cultre Chavin les prêtres ne les organisent sur la grand place qui pouvaient accueillir des milliers de persones.

DSC01212.JPG
On retrouve à l'arrière du temple une tête qui symbolisaient "l'humeur" des Dieux.

DSC01213.JPG
D'autres modèles qui sont exposés dans le musée

DSC01214.JPG
J'aime cuici.

DSC01215.JPG
Sur celui-ci on voit les sécrétions nasales provoquées par l'absorption de la San Pedro

Il y aurait énormément de choses à rajouter (numérologie, politique, économie, esclavitude) mais je sais que vous n'avez pas le temps donc je terminerai rapidement en vous disant que cette civilisation qui a longtemps dominé les différentes tribus au Pérou grâce à leur savoir et à la religion n’a pas résisté à la puissance militaire de la société Moche qui commençait à émerger sur la côte. 
Cependant, pour bien comprendre ce que furent les différentes cultures Moche, Wari, Paracas, chachapoya, Nazca, ou Inca, on ne peut pas passer outre le fait que la civilisation Chavín fut la première tentative de création d’un État où l’homme dominait l’homme. Ce fut la mère de toutes les civilisations qui ont succédées à ces adorateurs des forces de la nature. 
 
Vous avez bien travaillé aujourd’hui. On va terminer par un pitit jeu style question pour un champion. Qui a dit : « De toutes les cultures anciennes, celle qui m’émerveille le plus est celle de Chavín. En fait, elle a été source d’inspiration de toutes mes œuvres.» ?

J’attends vos réponses.
 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean claude quentric 15/08/2007 22:48

bravo l'artiste, nous découvrons un pays magnifique, les photos sont trés impressionnantes nous voyageons à travers l'histoire et d'autres civilisations,elles ont des similitudes avec nos ancètres qui ont crée les sites de la région de carnac c'est le conservateur des ruines du site archéo de chavin qui t'a donné envie d'en savoir plus.
continue il ne fait pas trés beau en bretagne donc le soir nous passons l'atlantique et les montagnes qui nous séparent........kénavot