construit en dur? Dur à croire

Publié le par moimeume

Même (ou surtout) pendant les tragédies comme le vit actuellement le sud du Pérou, on ressent les grandes injustices qui font notre monde. Mon ami Alan Garcia était très content d’annoncer ce matin que Pisco allait être reconstruite encore plus belle qu’avant et qu’elle allait être reconstruite en dur. C'est-à-dire que toutes les maisons construites en briques de chaux ne pouvaient supporter un tel tremblement de terre. Par contre dans les quartiers riches, les maisons construites en dur ont bien supporté ce choc. Donc, on va tout reconstruire en dur et en terminer avec les rues étroites. Sur le second point, je n’émets aucun doute, par contre sur le fait de procurer de « material noble » aux habitants les plus pauvres, je n’y crois pas une seule seconde.
Un exemple flagrant qui me permet de douter de cette annonce du Président Alan, c’est la façon dont l’aide est organisée et surtout les critiques que l’on entend fuser de plus en plus depuis la rue où survivent des milliers de sans-abris. Ce n’est moi qui ai le cul vissé sur mon siège qui émet ces critiques mais bien la population la plus défavorisée. Dans encore beaucoup d’endroits aucune aide n’est arrivée ! vous comptez bien : 4 jours sans eau potable, sans nourriture et sans abris ! J’entendais ce jeune Pisqueño crier dans le micro du reporter de TV Peru (encore bravo) : « Président Alan, n’oubliez pas les gens qui vivent à Pisco-plage (un quartier de Pisco) ! Toute l’aide est centralisée à Pisco-centre et les quartiers excentrés n’ont toujours rien reçu ! S’il vous plait, ne nous oubliez pas ! »
Un autre journaliste, Nicolas Luca, dont j’attends impatiemment° le reportage de ce soir interrogeait d’autres victimes dans un camp de fortune monté à la va vite par des volontaires et qui disaient toutes la même chose : « L’aide ici est arrivée mais il n’y a absolument aucune organisation. On est laissé à l’abandon par les autorités ! »
Les choses iront en s’arrangeant je le pense, mais c’est vrai que jusqu’à aujourd’hui la situation a été plus que chaotique et cela à cause du gouvernement. Trop facile de critiquer comme cela vous allez me dire ; cependant j’ai quelques éléments à apporter pour appuyer mon jugement.
L’aide est rapidement partie de Bolivie, de Colombie, du Chili, du Venezuela (Viva !), d’Europe et d’Asie. Mais la gestion de la crise a ensuite été dramatiquement de la part des autorités. Entre le manque de présence policière, d’organisation et la com’ exécrable des membres du gouvernement, le fiasco a été total pour Alan et Jorgito. Des médecins Espagnols sont actuellement bloqués à Lima toujours à cause de ce manque d’organisation ! D’autres ont du interrompre les recherches car on tirait autour d’eux. « On » peut être l’armée, les pillards ou les habitants de Pisco qui se protègent à leur facon des bandes de pillards qui ont envahi les rues ces 3 derniers jours.
Heureusement les Péruviens se sont volontairement manifestés et dans toutes les grandes villes pour faire part de leur générosité. Par exemple à Trujillo, plusieurs tentes ont été levées dans plusieurs points de la ville pour collecter des dons. L’initiative de TV Peru par exemple est absolument merveilleuse lorsqu’elle donne la parole aux Liméniens qui n’ont plus de nouvelles de leur famille et qui demandent à ce qu’elles entrent en communication avec eux par téléphone. De mon côté, je suis allé faire des courses ce matin, fait un peu de rangement dans mes armoires (j’avoue, j’ai donné mes vêtements du collège où je bossais et que je déteste tant!) et fait ma B.A. de la journée.
Journée qui s’achève d’ailleurs. Il faut que je prépare mes cours pour demain.
Ah au fait, il y a eu une nouvelle réplique cet après-midi qui a provoqué la mort d’un enfant de douze ans. Un mur construit en briques de chaux s’est effondré sur lui…
 
 
°PS : impatiemment non pas parce que c’est un excellent journaliste mais parce que au niveau démagogique, on fait difficilement mieux au Pérou.

Publié dans société péruvienne

Commenter cet article

El Nino 02/09/2007 05:43

Tu peux supprimer le commentaire chaîne à lacon dans ton administration Arnaud. Moi, j'ai déjà reçu un message de cul sur mon espace Youtube.

arno 01/09/2007 19:09

en effet, c'est un bordel mais agréable. je ne sais plus qui disait ca

arno 01/09/2007 19:09

en effet, c'est un bordel mais agréable. je ne sais plus qui disait ca

Serge 28/08/2007 19:36

En fait, le Pérou, c'est le dernier pays d'Amsud où le bordel ambiant est le mieux... organisé. C'est bien simple, on se demande encore s'il ya quelque chose qui marche bien dans ce pays. Même la police et l'armée sont des incapables de première. C'est pas moi qui le dis, je crois. Courage, companero de viaje!

djoliba 27/08/2007 17:50

remuant témoignage ... d'ici cela paraissait tellement ... loin et vite oublié .